Sauvez l’éléphant d’Asie!

Grâce à son temple des éléphants flambant neuf, Planckendael peut peser dans la balance pour la préservation de l’éléphant Asiatique. Non seulement à Malines, mais aussi à des dizaines de milliers de kilomètres de là : jusqu’en Inde!

Elevage de pachydermes à Planckendael


Les parcs animaliers constituent une sorte de population de réserve des espèces menacées dans la nature au cas où… En construisant un temple des éléphants à Planckendael, nous participons pleinement au programme d’élevage international afin de maintenir l’espèce.

Mâle reproducteur à demeure

L’infrastructure adéquate – et surtout l’espace gigantesque dont nous disposerons – nous permet d’héberger un mâle à plein temps. Les murs peuvent supporter sa force, et il aura son propre coin intérieur et extérieur afin qu’il puisse être placé à part du troupeau. A terme, nous espérons passer de 6 à 15 animaux. Le décès soudain de Hussein, le mâle reproducteur qui devait rejoindre nos 5 femelles le 15 juin à Planckendael est un fameux contretemps pour le programme d’élevage. Le détenteur du livre généalogique, Blijdorp à Rotterdam, doit à présent chercher un autre mâle reproducteur pour Planckendael.

Encore des mâles

Le ZOO d’Anvers y met également du sien : le temple Egyptien est réaménagé pour lui permettre d’accueillir de jeunes mâles. Dès qu’ils auront atteint la maturité sexuelle, ils seront envoyés dans d’autres parcs animaliers pour se reproduire.

Des corridors pour les éléphants en Inde

Dans la nature, l’éléphant d’Asie (l’espèce dont Kai-Mook est le fier ambassadeur) est menacé. Le morcellement de son habitat, son ivoire et les conflits avec la population locale font qu’il n’en reste plus que 40.000 à l’état sauvage actuellement.

Réservé aux éléphants

Dans la vallée de Thirunelli (au sud de l’Inde) la population locale vit en conflit avec les éléphants d’Asie. Ils se disputent la même terre dans la vallée : les hommes pour y vivre et y cultiver leurs récoltes, les éléphants pour y passer tranquillement afin d’aller rejoindre leurs congénères.

Voilà pourquoi le ZOO d’Anvers et Planckendael soutiennent activement l’Asian Nature Conservation Foundation (ANCF). L’association tente, en aménageant des corridors, d’obtenir des bandes libres exclusivement disponibles pour nos amis à trompe. Ils préviennent le braconnage, tentent de garder les éléphants hors des villages ou offrent des terres alternatives à la population locale.

Vous voulez soutenir ce projet?

C’est possible, en faisant un don sur le compte de la KMDA : BE 15 7350 0994 6730, avec mention ‘éléphants’. (Les dons à partir de 40 € sont déductibles des impôts.)